« Notre-Dame des Ronces » : Exquise balade littéraire

Crédits photo : Isabelle Artus
Crédits photo : Isabelle Artus

 

Par un heureux hasard, je suis tombée -en amour- sur le très joli recueil de nouvelles d’Anne Le Maître « Notre-Dame des ronces. Un été à Vézelay ».

L’écrivain y raconte de façon très visuelle, poétique et spirituelle, treize histoires glanées lors de ses cheminements dans la nature bourguignonne : « Rejoindre les moineaux », « Confiture de colère », « L’heure du liseron », « Mauvaises herbes », « Faire silence », etc… le lecteur emboîte avec plaisir le pas de cette artiste observatrice, regarde, découvre et ressent avec elle la beauté de son environnement.

Ce livre bijou fait partie de ces éditions rares qui nous parviennent de bouche à oreille la plupart du temps. De forme élancée, sa matière unique, de papier travaillé jaune très clair un peu épais, revêt un charme fou. On a plaisir à le feuilleter, tourner ses pages et le garder près de soi.

L’ouvrage est est né lors d’une résidence d’écrivain à la maison Jules Roy de Vézelay, l’été 2012, nous dit la dernière page. Anne Le Maître, aussi aquarelliste, a illustré « Notre-Dame des ronces » de délicats dessins ; on l’imagine dans les champs ou sur les chemins caillouteux, un crayon et un carnet de croquis à la main.

Attardons nous sur « Quand tout bascule ».

 « Ce soir, le soleil a décidé de se donner en spectacle (…) Je suis assise à la table de pierre. En descendant derrière le grand sapin, insensiblement, l’astre se teinte d’orange. Bientôt il frôle les bois de la Madeleine. Arrivé à quelques centimètres de la colline, il s’offre le caprice d’un nuage mauve qu’il enrichira d’un filigrane d’or en ses derniers rayons… »

L’auteur décrira la fresque vivante du soleil déclinant et son environnement, le chant d’un merle qui souhaite « bonne nuit ! » à qui veut l’entendre », « le serein qui tombe et lui mouille les pieds »…

Il fait bien bon parcourir la belle nature de « Notre-Dame des ronces » en compagnie d’Anne Le maître. Un conseil d’amie.

Isabelle Artus

Ce livre est édité aux Editions de la Renarde Rouge, 89510 Veron. Pour plus d’informations : http://renarderouge.fr