L’association Sciom s’engage pour la neuro diversité

SciomTout en avançant d’un pas décidé dans la salle pleine de monde, Claire Stride explique au micro pourquoi elle a voulu fonder Sciom -prononcer Skiom- . L’hyper sensibilité, elle connaît, témoigne t-elle, aujourd’hui son rêve devient réalité, elle lance avec son équipe son association « pour apporter du bien, du soulagement à toutes personnes faisant partie de la neuro diversité » et nous là dévoile ce samedi de septembre à Toulouse.

C’est en partant de sa propre expérience que Claire Stride a fondé Sciom.
« Pour nous, les personnes de la neuro diversité, notre vie n’est pas toujours facile, explique t’elle, seuls, on a du mal à avancer », confie t’elle.

Le projet s’adresse à tous les « dys », dyspraxiques, dyslexiques, etc, les personnes à haut potentiel intellectuel, les syndromes d’asperger et les autistes. Il propose un accompagnement holistique qui passera par « l’acquisition de connaissances, de compétences, des découvertes, construire son projet professionnel, s’épanouir et comprendre son propre fonctionnement », précise la fondatrice de Sciom.

Schéma de fonctionnement de la toute récente association Sciom qui a lancé son écosystème éducatif et culturel à destination des publics neuro-atypiques et de leurs proches en septembre 2017.

Cet écosystème éducatif et culturel alternatif permettra « aux neuro atypiques de s’épanouir dans une logique prenant en compte tout leur être . Notre idée est de proposer une structure et que les personnes intéressées se fédèrent autour d’elle, associations, professionnels, entreprises, parents d’enfants neuro atypiques… », ajoute Claire Stride.

La première année sera consacrée à tester le système Sciom où « un échantillon francophone de famille, de jeunes et d’adultes neuro atypiques fera partie de l’aventure » et le projet vise l’international.

L’éthique de Sciom : « beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup d’humilité », confie la fondatrice, « on va avancer avec le cœur et co-créer » affirme t’elle.

De nombreuses connaissances seront acquises par internet, qui tient une place importante dans Sciom, via une plateforme et des vidéos, jeux, conférences, émissions et des quiz qui ancreront les savoirs.
L’association fonctionnera tout d’abord sur le temps péri ou para scolaire mais sa version aboutie vise un enseignement alternatif à temps plein.

Une démarche et un projet courageux déterminés à faire bouger les lignes de la neuro diversité. A suivre de près !

Claire Stride est en train d’écrire un livre sur l’hyper sensibilité et recherche un éditeur, à bon entendeur …

Isabelle Artus

Contacter l’association Sciom : hello@sciom.net

Voir la vidéo de TVDICI sur la présentation publique de Sciom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *