Dernières nouvelles de la survie des abeilles 

abeille_fleur_bleuet

Alors que le combat pour la défense des abeilles continue à travers l’interdiction de l’utilisation de néonicotinoïdes, celui sur la préservation des abeilles noires locales progresse ! 

Il y a déjà bientôt un an,  » l’Assemblée nationale avait voté en faveur d’un amendement déposé par Gérard Bapt (Haute Garonne) et Delphine Batho (Deux-Sèvres), pour l’interdiction pure et simple des néonicotinoïdes à compter du 1er janvier 2016″, rappelle Pollinis, l’association indépendante et sans but lucratif qui milite pour accélérer la transition en agriculture durable en Europe, respectueuse de l’environnement et des pollinisateurs dont elle dépend. 

Cette grande avancée a été remise en cause ensuite par le vote du Sénat. Néanmoins, « le combat contre les Néonics se poursuit à l’Assemblée », relève Pollinis qui appelle à la mobilisation pour faire inscrire dans la loi une nouvelle interdiction des néonicotinoïdes en France dès la fin du mois de février. Lire leur article ICI 

Fortes avancées pour sauver l’abeille noire

Bonnes nouvelles du côté de l’abeille noire. Dans une publication récente, Pollinis rapporte leur réussite à « fédérer une dizaine de Conservatoires de l’abeille noire, notre abeille locale, aujourd’hui menacée ». L’association, spécialisée dans la défense de l’environnement et des pollinisateurs, précise que « l’abeille noire, abeille ouest-européenne, maillon essentiel de la biodiversité de cette zone, est confrontée à une course à la rentabilité à court terme qui privilégie l’importation d’abeilles souvent inadaptées à nos territoires et plus fragiles. »

Ces conservatoires « élèvent les abeilles noires au sein de ruchers préservés de toute hybridation génétique avec d’autres sous-espèces d’abeilles, ils défendent des pratiques apicoles respectueuses de l’abeille et de ses cycles de vie (pas de transhumance, pas de sur-nourrissement avec du sirop de sucre, etc.), et sensibilisent le public à la préservation de cette butineuse locale », explique Pollinis.

La fête de l’abeille noire

Cette fameuse abeille est aussi la star de la « Fête de l’abeille noire et des gastronomies traditionnelles et innovantes » à Pont-de-Montvert en Lozère. La deuxième édition a eu lieu les 7 et 8 novembre derniers. Regardez la vidéo ci-dessous.

Plus d’informations

Pour plus de détails sur les effets négatifs des néonicotinoïdes, voir l’article de Culturepositive sur le forum « Pour l’interdiction des néonicotinoïdes » du 24 juin 2015 à l’Assemblée nationale :

Isabelle Artus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *