Exposition/Madrid : « Le Greco et la peinture moderne »

La vision de Saint-Jean (La visión de san Juan) El Greco 1608 - 1622. New-York, The Metropolitan Museum of Art. Rogers Fund, 1956.
La vision de Saint-Jean (La visión de san Juan) El Greco
1608 – 1622.
New-York, The Metropolitan Museum of Art. Rogers Fund, 1956.

Situé à côté du jardin botanique et du parc du Retiro, le célèbre musée du Prado à Madrid, accueille jusqu’au 5 octobre 2014 une brillante exposition :  » Le Greco et la peinture moderne ».

Elle a été conçue sur le thème de l’importante influence de l’artiste sur les divers courants de peinture qui ont suivi en Europe et Outre Atlantique.

Domínikos Theotokópoulos de son vrai nom, d’origine crétoise (1541-1614), a longtemps vécu à Tolède, en Espagne. Il inspira de nombreux peintres comme Edouard Manet, de voyage à Madrid et à Tolède en 1865, mais aussi Paul Cèzanne, Pablo Picasso, André Derain, Amadeo Modigliani, Robert Delaunay…

D’autres fameux peintres tels que Joaquim Sorolla et surtout Ignacio Zuloaga ont acquis plusieurs oeuvres du Greco.

Quand Pablo Picasso peindra « Les demoiselles d’Avignon » en 1907, tableau phare de la naissance du cubisme, il s’inspirera de « La vision de Saint-Jean » (ci-dessus) du GrecoEn réalité, il avait vu le tableau dans le studio du peintre Zuloaga, qui l’avait acheté.

Des peintres d’origine juive comme Marc Chagall, Chaïm Soutine ont aussi été influencés par le style du Greco.

La vague moderniste du Greco se propagea ainsi jusqu’en Amérique du Nord et au Mexique.

Isabelle Artus

Musee national du Prado, Madrid : exposition Le Greco

Galerie d’images des peintures de l’exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *